Création d'un cinquième parc naturel marin en France

le
0
Création d'un cinquième parc naturel marin en France
Création d'un cinquième parc naturel marin en France

Le parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d'Opale est le 5ème parc naturel marin de France, les 4 premiers étant ceux de la mer d'Iroise, de Mayotte, du Golfe du Lion, et des Glorieuses (océan indien).

Situé au large de la Seine maritime, de la Somme et du Pas-de-Calais, il s'étend au large jusqu'au dispositif de séparation du trafic maritime, concerne 118 km de côtes et couvre une surface de 2 300 km2.

A la rencontre de deux mers, ce secteur constitue un véritable carrefour biologique :

les sept estuaires et les hauts fonds s'étirant en bancs de sable mobiles au large des côtes favorisent les cycles de vie d'espèces diversifiées et remarquables. Plus de 200 espèces animales et végétales y sont présentes : 16 espèces de mammifères marins (marsouins, dauphins, phoques veaux-marins, phoques gris...), 69 espèces d'oiseaux marins (mouettes tridactyles, gravelots...), 90 espèces de poissons dont certaines sont exploitées, menacées ou protégées (cabillauds, requins pèlerins, anguilles...) et 37 espèces de végétaux, dont certaines sont menacées (laminaires et fucus). la présence d'un fleuve marin côtier (masse d'eau dessalée alimentée par le panache de la Seine et des autres estuaires), dérivant le long de la côte vers le nord, assure d'importants transferts sédimentaires et contribue à une bonne qualité de l'eau.

Cet espace marin à haute valeur environnementale et aux enjeux de multiples usages (pêche, trafic maritime,

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant