Crash en Égypte : la piste de l'attentat est-elle la plus crédible ? (partie 1)

le
1

Cinq jours après le crash de l'Airbus A321 dans le Sinaï qui a fait 224 morts, Londres et Washington n'excluent pas la présence d’une bombe à l’intérieur de l’appareil, et ce alors que l'organisation de l'État islamique a de nouveau revendiqué le crash.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • je.valle le vendredi 6 nov 2015 à 11:19

    ça ressemble étrangement à l'affaire de la Malaysia au dessus de l'Ukraine.........Interdiction de connaître la vérité. L'Egypte et la Russie refuseront de dévoiler le contenu des boîtes noires.....