Crash du vol Rio-Paris : un premier corps repêché

le
0
Des analyses ADN vont être pratiquées pour tenter d'identifier la victime, qui reposait par près de 4000 mètres de fond.

Un premier corps d'une victime du crash du vol Rio-Paris d'Air France a été repêché jeudi du fond de l'Atlantique, 24 heures après le début des opérations. «La dépouille, toujours attachée sur un siège de l'aéronef, apparaît dégradée», indique la direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN). Des prélèvements ADN vont être effectués pour tenter d'identifier la victime.

La France a mis en place d'importants moyens pour tenter de remonter les corps des victimes qui reposent depuis deux ans au fond de l'océan, à 3900 mètres de profondeur. «Les tentatives de relevage (des corps) sont effectuées dans des conditions particulièrement complexes et jusque-là inédites», explique la DGGN. Il est à craindre que la plupart des corps ne résistent pas à un passage brutal du fond glacé de l'océan aux eaux plus chaudes de la surface. De même, la sortie à l'air libre des cadavres risque de les corroder.

Les opérations sont menées par des militaires de la g

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant