Crash du vol MH17 en Ukraine : des restes de corps toujours sur le site

le
0
Crash du vol MH17 en Ukraine : des restes de corps toujours sur le site
Crash du vol MH17 en Ukraine : des restes de corps toujours sur le site

Neuf jours après le crash du vol MH17, 71 corps manquent encore à l'appel. Au milieu d'un champ de tournesol dans l'est de l'Ukraine, des bâtons entourés de rubans blancs indiquent toujours la présence de restes humains.

Des experts internationaux «définissent les coordonnées GPS» des restes des victimes et des débris, explique Michael Bociurkiw, un porte-parole de la mission de l'OSCE en Ukraine. Leur présence, et celle de représentants de gouvernements australien et néerlandais, qui les accompagnent, semblent rassurer plusieurs habitants.

«Ils peuvent venir et vivre ici s'ils le veulent !» lance Galina Nemenko, une femme au foyer de 51 ans habitant à Petropavlivka, un village en ruine non loin. 

Les inspecteurs de l'OSCE examinent les débris de l'avion, avec un intérêt particulier pour ceux qui semblent avoir subi des éclats, éparpillés dans trois périmètres, autour des villages de Grabove, Petropavlivka et Rozsypné. Ils sont accompagnés d'un groupe de rebelles portant les uniformes de la police anti-émeute Berkout, dissoute pour son rôle dans la violente répression des manifestations sur le Maïdan, à Kiev.

Les experts ont indiqué avoir trouvé des passeports, des cartes de crédit, et autres affaires personnelles des victimes qui semblaient avoir été déplacés. Mais une fois examinés, ces objets, ainsi que les débris ou les morceaux de corps humains restent à leur place.

VIDEO. Crash du vol MH17 en Ukraine : «Les corps tombaient du ciel comme des pétales».

Les premiers corps sont arrivés mercredi au Pays-Bas

Face à cette situation, le comité international de la Croix-Rouge a souligné dans un communiqué «le besoin d'agir rapidement et de suivre les bonnes procédures dans la recherche, la récupération, le transport et l'identification des restes des victimes», alors que seuls 227 sur 298 corps ont été retrouvés, selon les autorités néerlandaises.

Mercredi matin, les premiers ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant