Crash du Sinaï-Moscou confirme la thèse de l'attentat

le
0

MOSCOU, 17 novembre (Reuters) - L'avion russe qui s'est écrasé dans le Sinaï le 31 octobre a été victime d'un attentat terroriste, indiquent les services de renseignement russes (FSB) cités par l'agence de presse Interfax, mardi. Le FSB précise que des traces d'explosifs ont été retrouvés dans les débris de l'Airbus A321 de la compagnie Metrojet qui s'est écrasé en Egypte. "On peut dire sans équivoque qu'il s'agit d'un attentat terroriste", a dit Alexander Bortnikov, chef du FSB, lors d'une réunion avec Vladimir Poutine, selon un compte rendu publié sur le site du Kremlin. Le président russe a ordonné aux services de sécurité de retrouver les auteurs de cette attaque terroriste et a annoncé une intensification des frappes aériennes en Syrie. Un groupe affilié à l'Etat islamique en Egypte a revendiqué la responsabilité de cette attaque qui a coûté la vie à 224 personnes dont 217 passagers. (Maria Kyselyova et Vladimir Soldatkin; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant