Crash de l'A320 : pagaille et émotion dans les aéroports allemands

le
1
Des membres du personnel de Germanwings et de Lufthansa se recueillent mardi soir devant le siège de la compagnie low cost à Cologne.
Des membres du personnel de Germanwings et de Lufthansa se recueillent mardi soir devant le siège de la compagnie low cost à Cologne.

Étrange ambiance dans les aéroports allemands depuis le crash mardi matin dans les Alpes du vol Barcelone-Düsseldorf de Germanwings. Les passagers essaient de surmonter leur appréhension en embarquant. Le pilote d'un vol Berlin-Düsseldorf a expressément demandé aux passagers de ne pas questionner l'équipage sur la tragédie. Mardi, plusieurs pilotes et membres du personnel de bord de Germanwings ont d'ailleurs refusé de monter à bord de leur avion de type A380 pour "raisons personnelles". Les pilotes et les stewards sous le choc ne se sentaient pas en mesure de voler. Certains connaissaient les membres de l'équipage disparus. La plupart estimaient ne plus être maîtres de leurs moyens après ce traumatisme psychologique.

La direction de la Lufthansa a fait preuve de compréhension et recommandé à tous ceux qui ne se sentaient pas en état de voler de rentrer chez eux. Devant la centrale de la compagnie aérienne à Cologne s'est tenue une petite cérémonie improvisée. Des centaines de pilotes et de stewards, souvent en uniforme, ont déposé des bougies et des fleurs à même le sol. En se tenant par la main, ils se sont recueillis en silence.

Dans toute l'Allemagne, plusieurs vols ont été annulés mardi. À Düsseldorf tout particulièrement, de longues files d'attente se sont formées devant les guichets d'embarquement et les postes des compagnies affairées à enregistrer leurs clients sur d'autres vols. Dans la soirée, des lits de camp ont même...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 25 mar 2015 à 11:14

    Oh on arrête la psychose collective, ce WE il y aura plus de morts sur les routes................je ne parle même pas du WE de Pâques !!!!!! Monter en avion c'est prendre un risque non négligeable, on accepte ou l'on refuse !!!!