Crash de l'A320 : nouvelles révélations sur les tourments d'Andreas Lubitz

le
0
Andreas Lubitz, le copilote soupçonné d'avoir provoqué l'accident de l'A320 dans lequel 150 personnes ont péri mardi.
Andreas Lubitz, le copilote soupçonné d'avoir provoqué l'accident de l'A320 dans lequel 150 personnes ont péri mardi.

Les révélations se succèdent sur la personnalité et les problèmes de santé dont souffrait Andreas Lubitz, le copilote du vol 4U9525 de Germanwings qui a, selon les éléments essentiellement tirés de la boîte boire retrouvée sur les lieux du crash, délibérément précipité l'Airbus vers la montagne, occasionnant la mort de tous ses occupants. Les perquisitions menées aux deux domiciles du jeune pilote ont ainsi permis de découvrir que le jeune homme de 28 ans était en arrêt-maladie et n'aurait donc pas dû se trouver dans le poste de pilotage ce mardi fatal. Des arrêts-maladie signés, selon le quotidien Süddeutsche Zeitung par un neurologue et un psychiatre. Lors de sa conférence de presse, le PDG da Lufthansa, maison mère de Germanwings, avait concédé qu'il avait dû interrompre sa formation en 2008 pour une raison couverte par le secret médical. La presse allemande a eu tôt fait de faire voler en éclats ce secret : le jeune homme était dépressif et même son employeur n'était pas au courant ! Autre découverte des enquêteurs qui corrobore la piste médicale : les nombreux médicaments découverts chez le copilote, qui auraient été destinés à soigner ses troubles dépressifs. Dernier élément en date, le New York Times, à l'origine des premières fuites sur les enregistrements de la boîte noire, tient également d'une source proche de l'enquête que le jeune homme aurait eu des problèmes de vue, qui l'aurait amené à ne...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant