Crash de l'A320 de Germanwings : Lufthansa, dans l'oeil du cyclone

le
1
Le crash de l'A320 de la compagnie Germanwings est un coup dur pour sa maison mère, Lufthansa.
Le crash de l'A320 de la compagnie Germanwings est un coup dur pour sa maison mère, Lufthansa.

Lufthansa n'avait vraiment pas besoin de cela en ce moment. Le crash du vol 4U 9525 Germanwings ne laissera pas indemne sa maison mère. "C'est un des jours les plus noirs de l'histoire de Lufthansa", a reconnu sa directrice financière, Simone Menne, juste après la minute de silence que l'ensemble du personnel a respecté, mercredi. Carsten Spohr, le directeur général du groupe, qui est arrivé à son poste au mois de mai dernier, a, lui aussi, parlé d'une "journée noire". Cette catastrophe intervient à un moment critique pour la compagnie aérienne allemande.Lufthansa avait en effet décidé de se développer rapidement dans le low cost, afin de lutter plus efficacement contre les spécialistes des liaisons à bas coûts tels que Ryanair et easyJet, qui lui avaient grignoté ces dernières années d'importantes parts de marché en Europe. Au mois de décembre, le transporteur allemand avait ainsi annoncé sa volonté de regrouper tous ses vols bon marché sous la marque de son ancienne filiale régionale Eurowings. En plus du renouvellement de sa flotte, cette compagnie allait se lancer dans le long-courrier, avec l'ouverture de liaisons régulières à destination des Caraïbes, du Moyen-Orient et de la Thaïlande. Le crash de l'A320 reliant Barcelone à Düsseldorf pourrait fragiliser l'essor de Lufthansa dans le low cost.Lire aussi Le crash de l'A320 de Germanqings, un coup dur pour la stratégie low cost de LufthansaPerte nette de 732 millions...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • titresyl le jeudi 26 mar 2015 à 15:42

    ah !!! bon pourtant on nous bassine depuis des lustres que les sociétés allemande sont les plus solides d’Europe ....... es ce que par hasard on nous mentirai ....