Crash dans le Sinaï : un avion a évité de justesse une roquette en août

le
0
Un Boeing 757-200 de la compagnie britannique Thomson Airways, en avril 2011.
Un Boeing 757-200 de la compagnie britannique Thomson Airways, en avril 2011.

Le drame a été évité de justesse. Le 23 août dernier, un avion de ligne de la compagnie britannique Thomson Airways reliant Londres à Charm el-Cheikh a évité une roquette de justesse, révèle le Daily Mail

. Alors que l'avion est en approche de l'aéroport égyptien, le copilote est aux commandes. Soudain, le pilote aperçoit une roquette qui se dirige vers son appareil. Il demande à son adjoint de virer vers la gauche pour se détourner de la trajectoire du projectile.

Le drame est évité, la roquette passe à moins de 300 mètres de l'avion. L'atterrissage se déroule ensuite sans difficulté, les passagers ne se sont rendu compte de rien. Immédiatement après l'incident, les pilotes préviennent le ministère britannique des Transports de leur mésaventure. Pourtant, les autorités jugent qu'il est « sûr de poursuivre les vols de Charm el-Cheikh ».

« Un exercice de l'armée égyptienne »

L'incident a été confirmé par la compagnie et par les autorités britanniques. Pour justifier le maintien de la liaison entre Londres et Charm el-Cheikh, un porte-parole du gouvernement explique que « l'enquête a montré qu'il ne s'agissait pas d'une attaque, mais qu'il s'agissait plus probablement d'un exercice de routine mené par l'armée égyptienne ».

L'affaire est révélée une semaine après le crash d'un avion de la compagnie russe Metrojet dans le désert du Sinaï, samedi 31 octobre. La piste...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant