Crash d'avion, l'affreuse malédiction

le
0
Crash d'avion, l'affreuse malédiction
Crash d'avion, l'affreuse malédiction

La nuit dernière, le club brésilien de Chapecoense a été très durement touché par le crash de l'avion qui transportait son équipe première en Colombie pour y disputer le match aller de la finale de la Copa Sudamericana face à l'Atlético Nacional. Ce n'est pas le premier accident aérien lié au monde du football.

4 mai 1949 - Torino


Après-guerre, le Torino est LA grande équipe d'Italie, certainement aussi la meilleure d'Europe. Elle cumule les titres de champion au niveau national et est invitée à montrer ses talents à l'étranger. De retour d'un match de gala disputé au Portugal face au Benfica, le vol spécial Avio-Linee Italiane, qui transporte dix-huit joueurs (dont huit internationaux) et le staff (dont l'entraîneur Egri Erbstein), percute la basilique de Superga, une colline qui surplombe la plaine du Pô, à quelques kilomètres de Turin où le Fiat G212 devait atterrir. Il n'y a pas de survivant à ce crash dû à des conditions météo difficiles, un défaut radio et une erreur de pilotage. Parmi les trente et une victimes au total, l'une d'elles est française : l'attaquant international Émile Bongiorni.



6 février 1958 - Manchester United



Avec celui qui a touché le Torino, c'est l'autre accident d'avion qui a le plus traumatisé le monde du football. Le vol 609 de la British European Airways transportait les "Busby Babes" de Manchester United ce 6 février 1958, la fameuse génération en or des Red Devils, alors en quête d'un titre continental. L'équipe venait tout juste d'obtenir sa qualification pour les demi-finales de la Coupe des clubs champions sur la pelouse de l'Étoile rouge de Belgrade. Le Airspeed AS.57 Ambassador 2 spécialement affrété était en escale ravitaillement à Munich. À la troisième tentative de redécoller vers Manchester, l'appareil

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant