Crash Air Algérie : 1 h 47, le vol AH5017 s'écrase...

le
0
Des soldats sécurisent la zone du crash du vol Air Algérie, au Mali.
Des soldats sécurisent la zone du crash du vol Air Algérie, au Mali.

Deux semaines exactement après le crash au Mali du vol AH5017 d'Air Algérie Ouagadougou-Alger, un premier bilan a été réalisé jeudi par le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) du Bourget. En présence des autorités maliennes, les experts français ont présenté les paramètres techniques des dernières secondes de vol de l'avion MD83, qui excluent une désintégration en vol. Ils sont extraits de l'enregistreur de vol FDR. Chronologie :

1 h 15 (heure UTC) : le vol AH5017 opéré par un avion affrété à l'espagnole Swiftair décolle de Ouagadougou vers Alger.

1 h 37 : l'avion atteint le niveau 310 de croisière prévu au plan de vol, soit un peu plus de 10 000 mètres. Sa vitesse est de 280 noeuds.

1 h 40 : la vitesse diminue progressivement, sans variation d'altitude.

Puis l'avion se met progressivement à descendre tandis que la vitesse régresse franchement à 160 noeuds.

Enfin, l'avion part en virage à gauche très incliné qui se poursuit jusqu'à la fin de l'enregistrement. La vitesse, elle, réaugmente pour atteindre 380 noeuds. C'est la valeur pointée à 500 mètres du sol.

1 h 47 min 15 s : fin de l'enregistrement de la boîte noire.

Enregistreur à bandes magnétiques

Le BEA a, par ailleurs, indiqué que l'avion se trouvait face à un développement orageux très important montant à plus de 15 000 mètres, donc impossible à survoler. Parmi les prochaines analyses prévues par le BEA, un modèle de comportement du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant