Crash à Malte : les cinq Français tués sont-ils vraiment des douaniers ?

le
0
L'accident s'est produit vers 7h20 heure locale. Les cinq passagers, tous Français, ont trouvé la mort.
L'accident s'est produit vers 7h20 heure locale. Les cinq passagers, tous Français, ont trouvé la mort.

L'aéroport de Malte a été fermé ce matin, lundi 24 octobre, après qu'un avion s'est crashé à proximité de la commune de Luqa, dans le centre de l'île. L'accident se serait produit quelques secondes après son décollage vers 7 h 20. Selon des témoins, l'avion aurait fortement penché vers la droite peu après sa sortie de piste.

L'appareil dont on a d'abord cru qu'il faisait partie de la flotte opérée par l'agence de surveillance européenne Frontex s'apprêtait à effectuer une mission de reconnaissance en Libye. L'information a été rapidement démentie par Frontex.

L'avion, un Merlin IV, aurait en réalité été affrété par la France, affirme Philippe Chapleau, journaliste spécialisé dans les questions de défense. Le bimoteur appartiendrait à la société CAE Aviation Luxembourg, société qui travaille régulièrement pour le compte de la Direction du renseignement militaire (DRM) et de la Direction générale pour la surveillance extérieure (DGSE), deux services de renseignements français. L'Agence France-Presse affirme, pour sa part, qu'il s'agirait de douaniers.

D'après les pompiers, les cinq passagers seraient morts. Toutes les victimes seraient de nationalité française. Les services de secours poursuivent leurs recherches. Tous les vols au départ ou à destination de l'aéroport international de Malte ont été annulés.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant