Craintes d'un nouveau massacre en Syrie

le
0
Les États-Unis et Kofi Annan ont exprimé leur inquiétude pour la population de Haffé, dans l'Ouest, où les chars de Bachar el-Assad ont pris position. Ban Ki-moon réclame l'accès à la ville pour les observateurs de l'ONU.

Les forces de Bachar el-Assad préparent-elles un nouveau massacre contre la population syrienne? C'est la crainte de Kofi Annan. Sur la base d'«informations faisant état de l'usage de mortiers, de chars et d'hélicoptères dans la localité de Haffé», l'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe s'inquiète, selon son porte-parole, «des indications qu'un grand nombre de civils sont pris au piège».

Haffé, située dans la province de Lattaquié (Nord-Ouest), est bombardée depuis six jours par les forces du régime, rapportent des militants. La situation y est «terrible et les chars de l'armée sont aux portes de la ville», a déclaré l'un d'entre eux sur place. «Il n'y a qu'un seul médecin qui traite les blessés dans la ville», désertée, selon lui, par la majorité de ses 30.000 habitants. «Il y reste les rebelles et certains civils armés qui les aident à défendre la ville.»


À Washington, la porte-parole du Département d'État, Victoria Nuland, a soulignü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant