Craintes d'inondations au Népal après un glissement de terrain

le , mis à jour à 08:15
0

KATMANDOU, 24 mai (Reuters) - Les autorités népalaises ont appelé dimanche des milliers de villageois à se mettre à l'abri par crainte d'inondations soudaines, liées à un glissement de terrain vraisemblablement déclenché par le séisme de fin avril et ses répliques. Le glissement de terrain s'est produit samedi dans la nuit dans le village de Ramche dans le secteur de Myagdi, à environ 140 km au nord-ouest de Katmandou. Il a bloqué un affluent du Gange, la rivière Kali Gandaki qui traverse le Népal et l'Inde. Si un important volume d'eau devait s'amasser et franchir le bouchon causé par le glissement de terrain, des inondations pourraient se produire et atteindre l'Inde. Il a été conseillé aux villageois vivant le long de la rivière de se mettre à l'abri, a expliqué un responsable du ministère de l'Intérieur, Laxmi Prasad Dhakal. Les districts de Parbat, Syangja, Gulmi, Palpa, Nawalparasi et Chitwan sont concernés. Le tremblement de terre du 25 avril a déclenché plusieurs glissements de terrain et des avalanches, faisant plus de 8.000 morts. Un second séisme a touché le pays le 12 mai, faisant à nouveau des dizaines de morts. Pour expliquer le glissement de terrain de samedi soir, le responsable du ministère de l'intérieur souligne que les pentes des montagnes sont devenues fragiles à cause des différents séismes. Selon des témoins joints au téléphone, le glissement de terrain a balayé une vingtaine d'habitations. Les autorités disent ne pas avoir été avisées d'éventuelles victimes. (Sanjeev Miglani; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant