Crainte d'un retour de l'inflation en zone euro exagérée-Villeroy

le
2
    PARIS, 13 mars (Reuters) - Les craintes d'un retour de 
l'inflation en zone euro sont "très exagérées" même si les prix 
progressent vers l'objectif cible de la Banque centrale 
européenne (BCE), a déclaré lundi le gouverneur de la Banque de 
France, François Villeroy de Galhau. 
    "Si la crainte de la déflation est heureusement écartée 
grâce à notre action, la crainte opposée d'un retour de 
l'inflation serait aujourd'hui très exagérée", a-t-il déclaré 
lors de la présentation des résultats annuels de la Banque de 
France. 
    "D'où la nécessité de confirmer notre politique monétaire 
décidée en décembre, avec la diminution des montants d'achats 
(d'actifs), qui marque nos progrès, et le maintien d'une 
politique monétaire active", a ajouté François Villeroy de 
Galhau, qui est membre du conseil des gouverneurs de la BCE. 
    "Il y a des progrès vers notre cible mais nous n'y sommes 
pas encore", a-t-il poursuivi. 
    La BCE, qui vise une inflation proche de mais inférieure à 
2%, a décidé en décembre de réduire ses achats d'obligations sur 
les marchés à partir d'avril, en ramenant leur montant mensuel 
de 80 à 60 milliards d'euros, tout en se réservant le droit de 
les augmenter de nouveau en cas de besoin et en les prolongeant 
jusqu'à la fin 2017 au moins. 
    L'inflation annuelle dans la zone euro est bien remontée à 
2% le mois dernier mais surtout du fait des prix de l'énergie et 
alimentaires. Hors ces deux éléments volatils, elle a été 
limitée à 0,9%. 
 
 (Yann Le Guernigou, édité par Jean-Baptiste Vey) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jcaumon2 il y a 12 mois

    Atterrissage en douceur...

  • brinon1 il y a 12 mois

    le grand retour, officiellement, craint par certains, mais tant attendu par les mêmes.