Craignez-vous la rentrée scolaire de vos enfants ?

le
0
Craignez-vous la rentrée scolaire de vos enfants ?
Craignez-vous la rentrée scolaire de vos enfants ?

Elizabeth Gal

58 ans, assistante familiale

Paris (XIIIe)

«  Oui, je m'inquiète . Même avec toutes les précautions du monde, où que l'on soit, il peut se passer quelque chose. Les enfants que j'accueille chez moi sont plus qu'au courant des risques d'une attaque terroriste, on en parle beaucoup. Une voiture de policiers passe de temps en temps devant leur école, mais je serais plus rassurée s'il y avait des agents dans l'enceinte de l'établissement. »

 

Bruno Malroux

46 ans, restaurateur

Villiers-sur-Marne (94)

«  Un petit peu. Mais ça me rassure de savoir que des militaires et des policiers circulaient, et vont continuer de le faire, devant l'école de ma fille, dans le X e arrondissement de Paris, où ont eu lieu les attentats des terrasses. Personne ne peut entrer dans l'école et on ne peut pas non plus stationner devant. J'essaye de ne pas alarmer ma fille. Et je me dis que les attaques arrivent dans des lieux plus imprévisibles. »

 

Aissata Dembele

39 ans, secrétaire

Chelles (77)

« Non. Je n'ai pas peur car le plan Vigipirate a été renforcé à l'école. Un soir cette année, ma fille aînée a même eu du mal à récupérer son frère car j'avais oublié de l'inscrire sur la liste des personnes autorisées à le faire ! J'ai beaucoup parlé des attaques avec mes enfants. Le danger est autour de nous ; pour autant est-ce possible de mettre des policiers partout ? Non ! Il faut juste être conscient du risque. »

 

Stéphane Beslon

41 ans, cadre à la SNCF

Eragny (95)

« Je ne me suis pas posé la question !Depuis le 13 Novembre, l'école de mon fils a mis en place des mesures satisfaisantes : les portes sont toujours fermées et les enfants n'ont que quinze minutes pour entrer. Et comme les autres parents, je n'ai même pas pu participer à la kermesse de fin d'année, qui était réservée aux élèves. J'ai l'esprit tranquille car je ne vois pas ce qu'on pourrait faire ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant