CR7 continue de porter le Real !

le
0
CR7 continue de porter le Real !
CR7 continue de porter le Real !

En se déplaçant à Séville, ce samedi soir, les Madrilènes le savent, ils doivent s'imposer pour continuer à s'accrocher aux basques du FC Barcelone. Mission accomplie pour le Real qui, grâce à un triplé de son meilleur buteur, CR7, est parvenu à arracher trois précieux points dans la course au titre (3-2).


FC Séville - R. Madrid
(2-3)

C. Bacca (45'), V. Iborra (79') pour FC Séville , C. Ronaldo (35'), C. Ronaldo (37'), C. Ronaldo (69') pour Real Madrid.


Les grandes équipes ont besoin de leur meilleur joueur dans les moments décisifs. Dans une fin saison haletante où le Real tente de suivre le rythme infernal du FC Barcelone, c'est peu dire que les Madrilènes ont besoin de toutes leurs forces en présence. Et qui d'autre que Cristiano Ronaldo pour mener la révolte ? Dans une forme olympique, le Portugais n'a que faire de la réussite du moment des Blaugranas ; face au FC Séville c'est lui qui a pris les choses en main en inscrivant un triplé. Trois buts précieux pour conforter sa place de pichichi, certes, mais surtout trois buts précieux pour permettre à son Real de ne pas décrocher. Trois buts pour continuer à y croire. Trois buts pour espérer encore. Bref, trois buts importants.
CR7, évidemment
Face au train d'enfer que mène le FC Barcelone en ce moment, le Real n'a pas le choix, il faut s'imposer et tenir le rythme pour ne pas dire adieu à la Liga. En déplacement sur la pelouse de Séville, les hommes d'Ancelotti sont donc condamnés à la victoire pour continuer à rêver d'un titre tout à fait à leur portée. En bon meneur, CR7 l'a bien compris et n'est pas loin d'ouvrir le score d'une reprise du droit parfaitement repoussée par un Sergio Rico attentif (9e). En face, le FC Séville réagit et Alex Vidal parvient à tromper la vigilance d'Iker Casillas d'une belle tête lobée, mais Varane est là pour sauver sur sa ligne (14e). Comme une évidence, la délivrance arrive finalement de la tête de Cristiano Ronaldo à la réception d'un centre d'Isco (36e). Loin de se contenter de ce but d'avance, les visiteurs passent la seconde et doublent la mise dans la foulée toujours par l'intenable CR7, encore là pour dévier un centre de James (37e). En une minute, le Real vient de faire le break. Pour autant, Séville ne baisse les bras et profite d'une grossière faute de Ramos dans la surface pour réduire…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant