CPR AM : le rebond du marché brésilien apparaît excessif

le
0

(AOF) - La prudence devrait être de mise sur les marchés brésiliens, qui ont fortement rebondi récemment malgré les troubles politiques, recommande CPR Asset Management. Ce dernier fait remarquer que l’indice Bovespa a rebondi de presque 33% par rapport à son plus bas de janvier tandis que le Real brésilien s’est apprécié de 13%, revenant ainsi sur ses niveaux d’août dernier contre le dollar.

Le gestionnaire d'actifs qualifie de " spectaculaire désordre ", les développements entourant la procédure de destitution en cours de la présidente Dilma Roussef.

Le stratège Thomas Page-Lecuyer ajoute que ces événements interviennent dans un contexte économique catastrophique. Le Brésil est en récession depuis l'année dernière avec un repli de 3,8% du PIB en 2015, la pire année depuis 1990, et les perspectives ne sont guère encourageantes au vu de l'analyse du FMI qui table sur une récession de 3,5% pour 2016.

Même si l'appréciation des cours des matières premières peut expliquer une partie du mouvement des actifs brésiliens, nul doute que le rebond brésilien apparait excessif, prévient CPR AM. Selon de nombreux observateurs locaux, marché verrait d'un bon oeil un changement de gouvernement puisque le chaos économique est notamment lié au chahut politique actuel, dans la mesure où la situation politique ne permet pas de mettre en route les réformes structurelles dont le pays a besoin.

Un optimisme que ne partage pas Thomas Page-Lecuyer. D'après ce dernier, alternance politique ne rime pas nécessairement avec amélioration économique, encore moins dans les circonstances décrites plus haut.

Les questions suivantes se posent : comment se comporteront le marché brésilien et le real si le chahut politique ne se calme pas en cas d'alternance ? Si la procédure de destitution est avortée et que le flou politique perdure ? Et si le gouvernement suivant ne rassure pas plus ?

" Avec un tel rally et les questions précédentes, la prudence devrait être de mise sur les marchés de la première économie sud-américaine ", conclut le gestionnaire d'actifs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant