Couvre-feu au Burkina, un général nommé chef de la "transition"

le
0

OUAGADOUGOU, 17 septembre (Reuters) - Les militaires putschistes au Burkina Faso ont annoncé jeudi la nomination du général de la garde présidentielle Gilbert Diendéré à la tête du "conseil national pour la démocratie" qu'ils ont mis en place. Dans un communiqué lu à la télévision, les militaires ont également annoncé la fermeture des frontières et l'instauration d'un couvre-feu nocturne. Le chef du parlement intérimaire (CNT, conseil national de transition), Moumina Cheriff Sy, a déclaré à Reuters qu'il rejetait ce coup d'Etat mené par un "petit groupe" de militaires et assumait la présidence de transition en l'absence du président Michel Kafando, arrêté la veille par des membres de la garde présidentielle. (Nadoun Coulibaly, Mathieu Bonkoungou; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant