Couvertures des zones blanches : Orange et SFR sanctionnés pour leur retard

le
0
Couvertures des zones blanches : Orange et SFR sanctionnés pour leur retard
Couvertures des zones blanches : Orange et SFR sanctionnés pour leur retard

Cette fois, l'autorité de régulation des télécoms a tapé du poing sur la table en sanctionnant Orange et SFR pour leur retard dans le déploiement de leur réseau dans les zones peu peuplées. Orange écope d'une amende de 27 000 euros. Pour SFR, la sanction est plus lourde, avec une pénalité de 380 000 euros. 

 

L'Autorité, qui met en ligne une carte interactive  (permettant de connaître la couverture des services mobiles), avait mis en demeure, en juillet 2015, Orange, SFR et Bouygues Telecom de déployer la 2G dans 78 «centres-bourgs» avant le 1er janvier 2016 sous peine de sanction.

 

Si Bouygues a tenu les délais, Orange et SFR ont pris du retard... Toutefois, sachant qu'ils allaient être sanctionnés, ces deux opérateurs ont accéléré le mouvement et réalisé les travaux dans tous les centres-bourgs concernés. L'Arcep en a tenu compte en modérant le montant des amendes. 

 

Selon l'Arcep, pour la «voix et les SMS», 91% des centres-bourgs en France (qui représentent 1% de la population) sont désormais couverts. 316 sur 3582 sont encore à équiper. En principe, la couverture doit être de 100% du territoire au 31 décembre 2016. Selon un pointage au 31 juillet, Orange serait à 99% de couverture, SFR à 97% et Bouygues à 97%. 

(Capture Arcep)

 

En revanche, pour la couverture en Haut débit en 3G, l'Arcep demande aux opérateurs de tenir leur obligation de couverture de 100% du territoire au 30 juin 2017. «La couverture en services haut débit 3G progresse : elle est passée de 38 à 54% des centres-bourgs en 9 mois. Les opérateurs doivent accélérer les déploiements pour finaliser les déploiements d'ici le 30 juin 2017, conformément à la loi», prévient l'Arcep. Actuellement, seulement 54% des centres-bourgs bénéficient du Haut débit. Pour le moment, tous les opérateurs sont loin de l'objectif. En juillet, Orange devait encore équiper 38% des centres-bourgs, Bouygues 42% et SFR ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant