Coutinho, le nombre d'or

le
0

Après bientôt quatre années en Angleterre, Philippe Coutinho touche actuellement les hauteurs de son talent hors norme à Liverpool et au cœur d'un Brésil rafraîchi par l'arrivée de Tite. Un pays qui n'est plus Neymar-dépendant et qui danse de nouveau à plusieurs. Avec l'ancien ambianceur de gymnase en chef d'orchestre.

C'est fou les conséquences que peut avoir un crochet. Le temps s'arrête, on lève la tête et on déguste. La scène est devenue un refrain depuis quelques mois à Anfield. L'après-midi du 6 novembre dernier ne serait donc qu'un ballet comme les autres où les artisans d'hier ont enfilé un costume d'artistes ordinaires à Liverpool. Derrière sa ligne, Jürgen Klopp a les bras croisés et laisse son visage dessiner un sourire satisfait. La partition du jour n'a débuté que depuis trente minutes, et le Watford de Walter Mazzarri est déjà désarticulé par ses propres erreurs. Des erreurs que l'on ne peut faire quand on se déplace à Anfield. Alors, les hommes en rouge s'amusent, déroulent avec une insolence cynique et craquent progressivement le cou des Hornets. Trois minutes plus tôt, un centre parfait a terminé sur la tête de Sadio Mané. Cette fois, le Sénégalais a enclenché le mouvement pour décaler Adam Lallana, puis le ballon arrive naturellement dans les pieds de Firmino qui trouve les yeux fermés un homme que le Kop d'Anfield a décidé d'afficher au-dessus de la mention O Mágico. Voilà le crochet. Le même qu'une dizaine de minutes auparavant. Mais la conséquence est différente. Liverpool mène maintenant 2-0 et s'imposera finalement 6-1. De la violence bruyante et agréable. Quelque chose qui se déroule depuis plusieurs semaines, plusieurs mois et qu'Anfield chante désormais. Les Reds viennent de se poser en haut de la Premier League. Pour la première fois depuis mai 2014. Et Philippe Coutinho n'en est que la représentation humaine. Les bras déployés.

Youtube
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant