Coût de l'énergie : les regrets de Louis Gallois

le
0
Le commissaire à l'investissement n'a pas caché sa déception sur le sujet de l'énergie, rappelant ce mercredi qu'on ne pouvait faire l'impasse sur ces questions.

Le coût de l'énergie est le grand oublié du pacte de compétitivité dévoilé par le gouvernement. Le commissaire à l'investissement, Louis Gallois, n'a pas caché sa déception sur le sujet, rappelant mercredi qu'on ne pouvait faire l'impasse sur ces questions. «Il faut regarder tous les coûts des entreprises et pas uniquement le coût du travail (...), en particulier le coût de l'énergie. C'est un atout français et il faut le préserver», a-t-il souligné lors d'une audition au Sénat.

Dans son rapport remis lundi au gouvernement, il avait proposé plusieurs grandes mesures - dont la poursuite des recherches sur les techniques d'exploitation des gaz de schiste - pour préserver la compétitivité du pays en matière d'énergie. Aucune n'a été retenue. Le gouvernement s'est contenté d'assurer que, «tout ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant