Courte victoire pour les Bleus face à la Hongrie

le
0

Placé au terme d’une semaine de stage de préparation en vue des Jeux Olympiques de Rio, le match amical entre la France et la Hongrie a vu les Bleus s’imposer d’une courte marge au terme d’un match accroché (28-25).

Les Bleus n’ont pas manqué une de leurs dernières répétitions générales avant les Jeux Olympiques. Après une semaine de stage en Corse, les joueurs de Claude Onesta étaient opposés ce samedi à la Hongrie pour un match amical à Toulon. En manque d’efficacité dans les premiers instants de la rencontre, les Bleus ont laissé les Hongrois faire la course en tête avec un écart qui est monté à cinq buts après une vingtaine de minutes. C’est alors que Claude Onesta a décidé de mettre Vincent Gérard dans le but à la place d’un Thierry Omeyer pas en grande forme dans le début de match. Plus en verve, le gardien de Montpellier a permis aux Bleus de retrouver un peu de solidité derrière alors que l’efficacité offensive est revenue et les Bleus, grâce à Olivier Nyokas, Kentin Mahé ou Valentin Porte, ont réduit petit à petit l’écart pour revenir aux vestiaires à égalité (13-13), Ludovic Fabregas marquant le but de l’égalisation. Le début de deuxième période a vu la sortie par précaution de Luka Karabatic et, surtout, les gardiens prendre l’ascendant de part et d’autre. Les Hongrois sont parvenus à creuser à nouveau l’écart et à prendre trois buts d’avance dans le premier quart d’heure du deuxième acte. Il a fallu une accélération de Nedim Remili, avec trois buts consécutifs pour remettre les Bleus sur le droit chemin et permettre à terme aux Bleus de prendre la main au score et ne plus la lâcher, le futur Parisien confirmant les attentes du staff de l’équipe de France. Une victoire confirmée dans les deux dernières minutes grâce à Cédric Sorhaindo ou Kentin Mahé mais aussi aux arrêts de Thierry Omeyer revenu en deuxième période avec plus de réussite. Un succès par trois buts d’avance qui ne donne pas plus de certitudes à Claude Onesta et Didier Dinart avant les Jeux Olympiques, mais qui va faire du bien à la confiance après un championnat d’Europe en demi-teinte.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant