Course en ligne : La sensation Tronet !

le
0
Course en ligne : La sensation Tronet !
Course en ligne : La sensation Tronet !

Incroyable surprise à Chantonnay ce dimanche ! Steven Tronet est devenu champion de France à 28 ans au nez et à la barbe de tous les favoris. Dans un final marqué par la chute de Nacer Bouhanni, le coureur d'Auber 93 a résisté au sprint au retour d'Anthony Roux (finalement déclassé) Tony Gallopin et Sylvain Chavanel grimpent sur le podium.

Dimitri Champion l’avait réussi en 2009. Six ans plus tard, c’est Steven Tronet qui a conquis le titre de champion de France sans appartenir à une formation du World Tour. Cet inconnu du grand public, qui s’était déjà mis en évidence il y a quelques jours en remportant la première étape de la Route du Sud, a dominé tous les favoris du championnat de France 2015. Vêtu de son maillot bleu Auber 93, le Nordiste de 28 ans n’a même pas eu la force de lever les bras sur la ligne ni de serrer le poing, complètement abasourdi par sa performance.

Voeckler et Bardet animent la course

Pourtant ce championnat 2015 semblait promis à Nacer Bouhanni. Dans une course marquée par une attaque très rapide des favoris, un groupe de tête s’est formé à l’avant avec Gaudin, Coppel, Molard, Riblon ou encore Gautier. Ces hommes de tête étaient rejoints par Thomas Voeckler à 40km de l’arrivée. Cinq kilomètres plus tard, ce même Voeckler accélérait dans la côte du champ du loup pour faire monter l’écart avec le peloton au-delà de la minute. Dans la même difficulté, deux des meilleurs grimpeurs du peloton du jour, Warren Barguil et Romain Bardet, revenaient très facilement sur la tête de course. Moment choisi par la Cofidis de Bouhanni pour mettre son train en route malgré la présence de Molard à l’avant. Arnaud Démare tentait lui de rentrer sur les échappés à 20 kilomètres de l’arrivée de ce championnat, sans succès. Et malgré de nouvelles accélérations dans le dernier passage au champ du loup, le peloton (ou plutôt le peu qu’il en restait) parvenait à rentrer grâce au travail de sappe de Stéphane Rossetto et Geoffrey Soupe.

Bouhanni chute dans le sprint

Sous la flamme rouge, un groupe d’une quinzaine de coureurs allait donc se disputer la victoire d’étape avec pour grand favori Nacer Bouhanni. Mais dans la dernière ligne droite, une manœuvre limite d’Anthony Roux faisait chuter lourdement le Vosgien. Dans la confusion la plus totale, le coureur de la FDJ se retrouvait seul à l’avant en compagnie de Steven Tronet. Invité surprise de ce final, le Nordiste ne laissait pas passer sa chance et devenait champion de France. Anthony Roux, déclassé après visionnage de l’arrivée par les commissaires de course, abandonnait sa deuxième place à Tony Gallopin, quand Sylvain Chavanel était lui invité à compléter le podium. Le maillot bleu-blanc-rouge ne sera donc pas cette année sur le Tour.

CHAMPIONNATS DE FRANCE (H)
Course en ligne (Chantonnay, 247,4km) - Dimanche 28 juin 2015
1- Steven Tronet (FRA/Auber 93)
2- Tony Gallopin (FRA/Lotto-Soudal)
3- Sylvain Chavanel (FRA/IAM)
4- Warren Barguil (FRA/Giant-Alpecin)
5-
Julian Alaphilippe (FRA/Etixx-QuickStep)
6- Thomas Voeckler (FRA/Europcar) 
7- Julien Antomarchi (FRA/Roubaix-Lille)
8- John Gadret (FRA/Movistar)
9- Julien Simon (FRA/Cofidis)
10- Alexis Vuillermoz (FRA/AG2R-La Mondiale)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant