Course aux procurations avant le 1er tour

le
0
Dans un grand nombre de villes françaises, les citoyens prennent d'assaut les commissariats afin de remplir leur devoir civique tout en profitant des vacances de Pâques.

«Bonjour, je viens faire une procuration.» Depuis quelques semaines, en France, c'est le même refrain dans les commissariats, gendarmeries et tribunaux d'instance: les citoyens se pressent pour remplir le précieux formulaire de demande de procuration.

Mercredi, on dénombrait 196.000 demandes, contre 125.000 en 2007, pour Paris et la petite couronne, selon les chiffres de la Préfecture de police. «Je n'ai jamais vu une telle affluence en vingt ans de métier», explique Claude Muller, commissaire du XVe arrondissement de Paris, au micro de France Info.

Même constat, à quelques jours du premier tour, dans de nombreuses villes de France où c'est la ruée vers les commissariats. «Ça n'arrête pas. Jeunes, moins jeunes, le flot est continu», assure au Midi libre Christian Salles, directeur départemental adjoint de la sécurité publique à Rodez. À Agen, plus de 1500 demandes de procuration avaient déjà été enregistrées mardi auprès de l'hôtel de police, un chiffre su

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant