Course à la performance entre l'A 320 Neo et le 737 Max

le
0
Airbus et Boeing affûtent leurs arguments commerciaux pour vanter leurs nouveaux moyen-courriers auprès des compagnies aériennes.

Plus performants, plus efficaces sur le plan énergétique, moins polluants et moins bruyants grâce à leurs nouveaux moteurs, hyperconnectés... L'Airbus A 320 Neo et le Boeing 737 Max promettent d'aider les compagnies aériennes à réduire leurs coûts d'exploitation tout en respectant davantage l'environnement.

«Depuis que nous avons figé la configuration du 737 Max-8 en juillet, le programme réalise des progrès réguliers. (...) Nos ingénieurs ont amélioré de 1 % à 14 % son efficacité énergétique par rapport aux moyen-courriers actuellement en service», a déclaré Keith Leverkuhn, directeur du programme 737 Max lors d'un bilan d'étape mardi. Selon Boeing, le Max attendu dans le ciel au troisième trimestre 2017 sera «l'appareil le plus léger du marché» et «son coût opérationnel par siège sera de 8 % inférieur à celui du Neo». Ce...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant