Cours du pétrole : un scénario de détente pour 2014  

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - IFP Energies nouvelles envisage plutôt une «détente » des prix du pétrole, en 2014, d'abord parce que le réveil de la croissance économique dans le monde reste « fragile ». Face à une demande incertaine, l'offre pétrolière présente de grandes inconnues. Du côté de l'OPEP, quel surcroît de production attendre, cette année, de l'Irak ou la Libye, deux pays aux réserves pétrolières abondantes mais à la situation politique encore très instable ? En Iran, pays disposant des quatrièmes plus grandes réserves pétrolières au monde, « la levée de l'embargo est un enjeu majeur, mais cet événement n'interviendrait pas avant six mois », selon Olivier Appert, président d'IFP Energies Nouvelles. Et encore faudra-t-il que soient « respectées les conditions définies dans l'accord du 24 novembre » portant sur le programme nucléaire iranien.

L'autre facteur capable de peser sur les prix, en 2014, est le renforcement d'offre de brut aux Etats-Unis, du fait de « la révolution en cours des huiles de roche-mère, après celle constatée pour le gaz naturel ». Tout ce contexte, plutôt favorable à une détente des prix du pétrole, expliquent les experts de l'IFP, ne devrait pas néanmoins déboucher sur un effondrement des cours en dessous de 90-120 dollars le baril. C'est une hypothèse qu'ils jugent « assez peu probable ». En effet, l'Arabie saoudite devrait continuer « d'ajuster sa production pour éviter de trop fortes

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant