Courroye : «On veut me transformer en délinquant pour me nuire» 

le
0
INTERVIEW - Le procureur de Nanterre, Philippe Courroye, conteste la validité de la plainte le visant.

Philippe Courroye, convoqué fin octobre par un juge d'instruction parisien qui pourrait le mettre en examen, conteste la validité de la plainte qui le vise. Loin de faire profil bas, il confirme implicitement qu'il n'a pas renoncé au poste de procureur de Paris. 

LE FIGARO - Pourquoi contestez-vous la recevabilité de la plainte du Monde ?

Philippe COURROYE - En septembre 2010, une perquisition est menée chez Mme  Bettencourt, victime présumée d'un abus de faiblesse. Le Monde raconte quasiment en direct, sur son site Internet, cet acte de procédure. L'avocat de Mme  Bettencourt saisit le parquet d'une plainte pour violation du secret de l'enquête: nous sommes tenus d'enquêter. En demandant des factures détaillées de téléphones («fadettes»), ce ne sont pas les journalistes qui étaient visés: nous cherchions à vérifier si des personnes acteurs de l'enquête étaient à l'origine des informations du Monde. Le secret des sources - dont la violatio...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant