Courbis : « Une désagréable surprise »

le
0

Rolland Courbis ne comprend pas comment son équipe a pu perdre autant les pédales contre Guingamp dimanche (0-3, 34eme journée de Ligue 1). L’entraîneur rennais a parlé de « désagréable surprise » et prévient ses joueurs qu’il leur reste de gros progrès à accomplir.

Rolland Courbis, avez-vous vécu un cauchemar contre Guingamp ? Cauchemar ? Si on veut… Sincèrement, c'est plus une surprise et une incompréhension qu'une déception. Là, depuis deux matchs, que l'on puisse perdre, je veux bien, mais que l’on le fasse sans marquer un but, avec nos intentions offensives, ça, c'est une désagréable surprise... Presque autant désagréable que la défaite en elle-même. Reprochez-vous à vos joueurs un manque de révolte après l’ouverture du score ? L’intention de se révolter, oui. Mais après il faut aussi se révolter footballistiquement. Si c’est pour se révolter et se retrouver à neuf contre onze, ça serait stupide. Je pense plutôt qu'il faut que l’on règle pas mal de problèmes footballistiques, que ce soit dans la récupération ou dans la construction. On a encore beaucoup de progrès à faire. Se servir de ces quatre derniers matchs pour les faire, oui, mais nous sommes encore en course pour le sprint final malgré nos défaites.

« Gourcuff avait mal aux adducteurs »

Vous croyez encore en vos chances de podium ? On aura besoin d'être très bon dans huit jours contre Monaco. En serons-nous capables ? On verra, mais en tout cas, c'est une obligation. Désormais, si on veut continuer à rêver d'Europe, on doit gagner deux fois et faire deux nuls. On peut le faire, mais pas en jouant comme lors des quatre dernières mi-temps que l’on vient de faire contre Nice (0-3) et Guingamp (0-3). Pourquoi Yoann Gourcuff est-il sorti à la mi-temps ? Yoann Gourcuff avait mal aux adducteurs et, sur le plan émotionnel, il est devenu papa pour la première fois. Je n'aurais peut-être pas dû le faire jouer à Nice la semaine dernière.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant