Courbis remplace Montanier

le
0

Philippe Montanier, l'entraîneur de Rennes, va être débarqué au lendemain de l'élimination en seizièmes de finale de la Coupe de France. Le technicien breton doit être remplacé par Rolland Courbis, fraîchement nommé en tant que conseiller du président René Ruello.

La contre-performance de trop. Après l’élimination à domicile en seizième de finale de la Coupe de France contre Bourg-en-Bresse (3-1), mardi soir, le Stade Rennais a décidé de lâcher Philippe Montanier (51 ans), qui était en poste depuis l’été 2013. Sur la sellette depuis plusieurs mois, le technicien breton a été démis de ses fonctions ce mercredi. Les coéquipiers de Yoann Gourcuff pointent à une respectable sixième place en Ligue 1 mais l’ancien coach de la Real Sociedad ne sera jamais parvenu à trouver la bonne formule avec les Rouge et Noir. Et ceci malgré sa réputation d’adepte du beau jeu. En mai dernier, Philippe Montanier avait prolongé son engagement jusqu’en juin 2019 mais il s’agissait surtout d’une manœuvre du club du président René Ruello pour le convaincre de baisser ses émoluments. Et alors que le nom de Christian Gourcuff, le sélectionneur de l’Algérie, a circulé avec insistance il y a quelques semaines, les Rennais ont finalement opté pour Rolland Courbis (62 ans) afin de prendre le relai.

Fraîchement nommé en tant conseiller du président, l’ex-entraîneur de Montpellier va retrouver plus rapidement que prévu les bancs de l’élite. Et Philippe Montanier ne devrait pas manquer de se dire que les dés étaient clairement pipés depuis l’arrivée de son aîné le 12 janvier dernier. « Il est d’accord pour venir nous rejoindre jusqu’à la fin de la saison pour nous apporter ses compétences et aider Philippe Montanier, expliquait à l’époque René Ruello. Nous sommes plus intelligents à trois ou quatre que tout seul. C’est dans les différences et la confrontation des opinions que l’on trouve les meilleures solutions. Vous connaissez Rolland Courbis, on ne peut pas lui reprocher son manque de passion et de compétence dans le football. Il apportera un nouveau regard. »

Et Rolland Courbis sera donc en poste dès vendredi soir pour le match contre le Gazélec Ajaccio (22eme journée de Ligue 1). Reste désormais à savoir si cette mission est provisoire ou si l’ex-coach de Marseille ou encore de Bordeaux pourrait être amené à s’inscrire sur la durée. Pour la saison prochaine, Marcello Gallardo (River Plate) et Jocelyn Gourvennec (Guingamp) ont déjà été ciblés. Mais jusqu’à nouvel ordre, c’est Coach Courbis qui va garder la place au chaud. Et ce ne sera pas forcément compliqué de faire moins bien que Philippe Montanier qui affiche le pire pourcentage de victoires depuis 2002 et le passage de Philippe Bergero…

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant