Courbis n'est pas content de lui, mais ne s'inquiète pas

le
0

A deux jours du déplacement de Rennes à Toulouse, Rolland Courbis a reconnu pour la première fois être déçu de son premier mois à la tête du club breton. Pour autant, le successeur de Philippe Montanier ne s'inquiète pas pour la suite.

Battu à Caen le week-end dernier (1-0, 27eme journée de Ligue 1), le Stade Rennais a chuté au huitième rang au classement. Une chute que ne s’explique pas Rolland Courbis, très ambitieux lors de son arrivée en lieu et place de Philippe Montanier il y a un mois et demi. Après avoir réclamé du temps, l’ancien entraîneur de Montpellier admet aujourd'hui que ses premiers choix à la tête du club breton n’ont pas été bons et qu’il n’est pas étranger à la mauvaise passe actuelle. « J'attaque ma cinquième semaine et je ne peux pas dire que je suis parvenu à apporter un plus, a soufflé Rolland Courbis en conférence de presse ce jeudi, à quarante-huit heures du déplacement à Toulouse (samedi 20h00, 28eme journée de Ligue 1). Je n'ai pas pour habitude de me décourager, ni d'être fainéant et je ne compte pas le devenir. Je fais de mon mieux, mais pour le moment, je ne suis pas content de moi. Je suis déçu mais pas encore inquiet, il reste encore beaucoup de matchs. »

Une victoire contre Toulouse pour se relancer ?

Malgré le retour de Yoann Gourcuff depuis deux semaines, l’effectif rennais est encore amputé de plusieurs cadres. Ces derniers jours, Quintero, Mexer ou encore Cavaré manquaient à l’appel. « À 100 %, l'effectif du Stade Rennais est une équipe redoutable, pour le moment il ne l'est pas », estime l’entraîneur des Rouge et Noir, qui se sait attendu au tournant ce samedi, face à une équipe promise à la relégation en Ligue 2. « Une victoire contre Toulouse nous donnerait la possibilité de bien négocier les prochains matchs à domicile et de vivre une fin de saison passionnante », a même lancé Rolland Courbis à la presse ce jeudi. Sauf qu’avec trois points de retard sur le podium et des matchs à jouer contre Lyon, Marseille, le PSG ou encore Monaco, la fin de saison du Stade Rennais pourrait aussi tourner au fiasco.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant