Cour suprême-Remplaçant proposé quand le Sénat siégera de nouveau

le , mis à jour à 00:17
0
 (actualisé avec date de la reprise de la session du Sénat, et 
autres précisions) 
    RANCHO MIRAGE, Californie, 14 février (Reuters) - Barack 
Obama va prendre son temps pour faire connaître le remplaçant 
possible du juge Antonin Scalia à la Cour suprême et attendra 
que le Sénat soit revenu en session pour l'annoncer, a fait 
savoir dimanche la Maison blanche. 
    Le Sénat sera de nouveau en session à partir du 22 février. 
    "Etant donné que les sénateurs ne siègent pas actuellement, 
nous ne pensons pas que le président se hâtera de faire 
(connaître son choix) dans la semaine. Au lieu de cela, il le 
fera en temps voulu, une fois que le Sénat sera de nouveau en 
session", a déclaré Eric Schultz, porte-parole de la Maison 
blanche. 
    "A ce stade-là, nous attendrons du Sénat qu'il examine la 
proposition, conformément à ses responsabilités fixées par la 
Constitution des Etats-Unis", a-t-il continué. Barack Obama se 
trouve actuellement en Californie et rentrera mardi à 
Washington. 
    Concernant ses deux précédentes nominations à la Cour 
suprême, Elena Kagan et Sonia Sotomayor, le président Obama 
avait mis une trentaine de jours à annoncer ses choix. 
    Les républicains souhaiteraient que le siège de Scalia 
demeure vacant cette année de manière à ce que le prochain 
président américain, qui prendra ses fonctions en janvier 2017, 
et sera peut-être issu de leurs rangs, puisse choisir son 
remplaçant. 
    Antonin Scalia, l'un des juges les plus conservateurs des 
neuf qui siègent à la Cour suprême, est mort samedi au Texas, à 
l'âge de 79 ans. Il avait été nommé à cette instance en 1986 par 
le président républicain Ronald Reagan. 
    Le président Barack Obama pourrait faire basculer à gauche 
la Cour suprême - désormais composée de quatre conservateurs et 
de quatre libéraux avec la mort d'Antonin Scalia - s'il réussit 
à faire entériner le candidat de son choix. 
    Les juges de la Cour suprême sont nommés par le président 
des Etats-Unis avec l'accord du Sénat. Or, le Sénat est à 
majorité républicaine. 
    Parmi les possibles remplaçants d'Antonin Scalia revient le 
nom d'un Américain d'origine indienne, Sri Srinivasan. Agé de 48 
ans, il siège à la Cour d'appel du District of Columbia depuis 
que son choix a été confirmé par le Sénat américain en mai 2013, 
par 97 pour et aucune contre. 
    Si son nom était proposé, les sénateurs républicains qui 
l'avaient appuyé en 2013 se verraient certainement demander de 
justifier leur éventuel rejet de Sri Srinivasan à la Cour 
suprême. 
    D'autres noms circulent, comme celui du juge noir Paul 
Watford, qui siège à la 9e cour d'appel de circuit, ou encore de 
Jacqueline Nguyen, une femme d'origine vietnamienne, qui siège à 
la même cour d'appel que Watford. 
 
 (Jeff Mason et Lawrence Hurley; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant