Cour des comptes : les facteurs invités à mieux travailler

le
1
Selon la Cour, depuis 2011, le nombre de facteurs en activité a diminué d?environ 2 % par an quand le nombre de plis baissait de 5 %.
Selon la Cour, depuis 2011, le nombre de facteurs en activité a diminué d?environ 2 % par an quand le nombre de plis baissait de 5 %.

Ils sont 73 000 en France, soit 28 % des salariés de La Poste. Six jours par semaine, ils distribuent lettres et colis dans les 37,8 millions de boîtes aux lettres disposées sur le territoire. Problème, le nombre de plis distribués ne cesse de chuter, de 15,9 milliards en 2009 à 12,9 milliards en 2014.

Certes, les effectifs de facteurs ont également diminué sur la même période. Mais à un rythme moins soutenu : « Depuis 2011, le nombre de facteurs en activité a diminué d'environ 2 % par an quand le nombre de plis baissait de 5 % », note la Cour des comptes dans son rapport annuel publié ce mercredi. Et d'appeler à mieux organiser la distribution pour en maîtriser les charges.

Potentiel de productivité

L'autonomie importante dont bénéficie le facteur pour préparer et faire sa tournée, comme les conditions de travail très différentes d'un endroit à l'autre (zones rurales peu denses, zones urbaines avec boîtes aux lettres regroupées dans les halls d'immeubles?), « rend difficile le contrôle du temps de travail effectif ». Mais, la Cour en est persuadée, « persistent sur le terrain des situations de sous-occupation pour certains facteurs, et donc un potentiel de productivité inexploité et qui n'est pas toujours mesuré par La Poste, alors même qu'elle en a les moyens techniques ».

Autre levier d'amélioration, selon la Cour : le taux d'absentéisme des facteurs, dont 42 %...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M78543 il y a 10 mois

    il en est de meme chez les senateurs et deputés