Coupure d'électricité à Washington : la Maison Blanche dans le noir

le
4
Coupure d'électricité à Washington : la Maison Blanche dans le noir
Coupure d'électricité à Washington : la Maison Blanche dans le noir

Une importante coupure d'électricité a touché plusieurs quartiers de la capitale fédérale américaine Washington DC et de sa banlieue mardi midi, dont la Maison Blanche, le département d'Etat, le Capitole et plusieurs stations de métro. 

A la Maison Blanche, les lumières se sont brièvement éteintes avant que les générateurs de secours n'entrent en action après quelques secondes. L'immeuble du département d'Etat a lui été plongé dans l'obscurité en plein milieu du briefing quotidien à la presse. La conférence de presse s'est poursuivie brièvement dans le noir. Le Capitole, qui abrite la Chambre des représentants et le Sénat, a également été touché. Cependant, les élus n'étaient pas présents mardi puisque le Congrès fait relâche pour les vacances de printemps.

L'origine de la coupure inconnue

La compagnie d'électricité locale Pepco n'a pas donné beaucoup de précisions sur ce qui avait causé la coupure de courant.

«Peu avant 13H00 (19 heures en France) nous avons eu une chute de voltage dans la région de Washington DC. Cela a été causé par un problème sur une ligne de transmission», a indiqué Pepco sur Twitter. «Nous sommes en train de regarder ce qui a causé la coupure et nous fournirons de plus amples détails dès que nous en saurons plus», a ajouté Pepco.

Voltage issue causes momentary outages in Washington, D.C. area. Crews working to repair the transmission equipment: http://t.co/jhpEGl1wYP-- Pepco (@PepcoConnect) 7 Avril 2015

Le département de la Sécurité intérieure a annoncé qu'il «surveillait de près cette coupure de courant qui touche certaines parties de Washington».

Le courant est revenu plus ou moins rapidement selon les zones touchées.

Plusieurs stations de métro, déjà assez sombres à Washington en temps normal, n'étaient plus éclairées que par des lumières de secours, mais les rames circulaient normalement. La police a précisé sur Twitter être ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • spcmg71 le mercredi 8 avr 2015 à 07:29

    Comme en Turquie.

  • pascalcs le mercredi 8 avr 2015 à 01:01

    Kim Jong Un était dans les parages?

  • jcaster1 le mercredi 8 avr 2015 à 00:42

    ils ont Uber et Facebook....ils sont sauvés ! mais des infrastructures et ponts hors d age...

  • LeRaleur le mercredi 8 avr 2015 à 00:13

    Normal...