Coupet du monde, épisode 1 : Bonjour Wyoming !

le
0

Cet été, Grégory Coupet est parti à l'aventure, à dos de cheval, dans le Wyoming, une des plus belles régions des Etats-Unis, "après la Haute-Loire " précise-t-il. Premier épisode et récit des deux premiers jours d'une balade qui en compte six.

À l'origine, un simple coup de fil entre Auvergnats. Claude Poulet, reporter-photographe originaire de Loubeyrat dans le Puy-de-Dôme, parvient à se procurer le 06 d'un homme né au Puy-en-Velay, Grégory Coupet. "Il avait lu une interview de moi dans un journal équestre et savait que j'aimais les chevaux, pose l'ancien gardien de l'équipe de France. Bon, il s'est aussi servi du fait qu'on était
Auvergnat tous les deux, amateurs de rugby et notamment de l'AS Montferrand, pour me proposer le délire. Il m'a simplement dit que si ça me tentait, j'avais juste à prendre mes billets d'avion pour qu'il m'emmène faire un tour dans le Wyoming. J'ai dit yallah ! Une telle occaz
". Car s'il est bel et bien né au milieu des volcans d'Auvergne, Claude Poulet a dressé le camp de base de son existence près des Tétons. Dans le Grand Téton précisément (4300m d'altitude), cette chaîne montagneuse dont les douze pics aussi abrupts qu'imposants plantent le décor du grand Ouest américain. Ces paysages sauvages, mythiques, Greg' a toujours eu envie de les découvrir : "J'ai toujours été sensibilisé au western ! J'adore cette culture ! Par contre, je ne sais absolument pas danser la Country. J'ai vu, j'ai même essayé lorsque je suis allé dans le Texas l'année dernière, mais je ne sais absolument pas faire. J'ai préféré assister à des rodéos à Dallas et San Antonio, m'acheter un vrai Stetson blanc, etc " Un couvre-chef que Greg ne quittera pas du périple.

Greg' et l'aéroport en bois

Voilà pourquoi, cet été, Greg a pris femme, et laissé les enfants, pour s'envoler vers le pays de l'Oncle Sam. Direction Jackson Hole donc, "le Megève du Wyoming" dixit Claude Poulet, via une escale à Minneapolis. 22h de vol que monsieur et madame Coupet ont plutôt bien vécues. "J'ai découvert le film Taken 3, que je ne connaissais pas du tout. Je pensais que c'était en rapport avec le jeu video, mais en fait c'est un film très sympa. J'aime bien ces histoires un peu de moralité, et puis ce père qui se bat pour sa fille, ça me parle. C'est vraiment le type de films auquel j'accroche bien. Le…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant