"Coupes salariales" au sein de l'organisation État islamique

le
0

Les médias évoquent les difficultés financières de l'organisation État islamique et y voient un affaiblissement lié aux frappes aériennes sur les infrastructures pétrolières. Mais si Daech semble reculer en Syrie ou en Irak, elle reste capable de porter le chaos loin de ses bases. En France, Emmanuel Macron irrite une nouvelle fois une partie de la gauche. Enfin, les médias britanniques se passionnent pour un vendeur de charbon qui découvre qu'il est fils de sultan...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant