Couper le sifflet

le
0
Couper le sifflet
Couper le sifflet

Les Alpes-Maritimes et l'Italie, c'est la porte à côté. Et alors ? Mario Balotelli, tout nouveau n°9 de l'OGC Nice, a tout à fait le droit d'entretenir des relations épistolaires avec ses proches. Mais cette fois-ci, pas besoin de mettre sa carte postale dans la boîte aux lettres " étranger ", Mario a un compte à régler en France. S'il avait dû écrire à Olivier Thual, arbitre de Nice-Lorient, voilà ce qu'il lui aurait dit.

Salut Olivier,

Eh ben bravo. C'est bon, tu y es. Tu as ta photo parmi ces grands hommes. Ton portrait est à côté de celui du policier qui a mis la balle fatale à Pablo Escobar, ou du fan complètement jeté qui s'est payé John Lennon. Tu es cet inspecteur qui a passé les pinces à Al Capone, tu es cet anonyme qui arrive à sortir Federer ou Nadal au premier tour d'un tournoi du Grand Chelem. Je ne t'en veux pas. Pour tout te dire, je te félicite même. Tu t'es payé Balo, c'est génial, hein ? Tu vas pouvoir draguer avec ton histoire. Raconter ton exploit à tes petits-enfants au coin du feu, faire vibrer tes proches en leur expliquant comment tu m'as mis un carton jaune, puis deux. Tu enjoliveras la scène, en jurant que tu t'es dirigé vers Moreira et moi le pas conquérant, fier, inarrêtable, ta deuxième biscotte fièrement tendue bien haut. Après tout, les légendes sont faites pour qu'on les enrobe d'une dose de grandiloquence. Napoléon au pont d'Arcole n'a qu'à bien se tenir, Olivier Thual a des cartons à distribuer.

Sauf que l'un des miracles de la ville de Nice, c'est que grâce à notre maire, tout est filmé ! Mon pote, si tu savais combien de fois j'ai revu la vidéo... Tu avances bêtement vers nous, comme un pantin. Moi ? Je ne te vois pas, je ne te regarde même pas. Car à ce moment-là, à la toute fin de ce match que je sais gagné (grâce à moi, au passage), je sais que je n'ai rien fait. En voiture, les gens honnêtes ont toujours une montée de stress quand ils croisent les policiers dans la rue. Ils ont l'impression qu'ils roulent un kilomètre/heure trop vite, ou qu'un de leurs clignotants tourne dans le vide, ou qu'ils vont se faire verbaliser pour un rétroviseur mal réglé. C'est marrant, ce phénomène qui conduit des personnes lambda à se croire coupable de quelque chose. Moi, j'ai été fautif tellement de fois dans ma vie que je n'en ai plus rien à foutre. Ta chevauchée fantastique, je ne l'ai pas vue, j'étais trop occupé à regarder ailleurs pour ne pas croiser le regard de ce provocateur de Moreira. Alors quand je t'ai aperçu débouler dans mon champ de vision, faire le tour de moi-même et planter ta grande carcasse devant la mienne pour agiter ton petit machin jaunâtre, avant d'enchaîner sur le rouge, les bras m'en sont tombés.

Tu noteras que je ne me suis même pas mis dans tous mes états. Un enfant sait qu'il a fait une vraie grosse bêtise quand sa maman…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant