Coupe du monde (H) : A 109km/h, l'airbag aurait sauvé Mayer

le
0
Coupe du monde (H) : A 109km/h, l'airbag aurait sauvé Mayer
Coupe du monde (H) : A 109km/h, l'airbag aurait sauvé Mayer

Victime d'une grave chute lors de la descente de Val Garden (Italie), Matthias Mayer a eu deux vertèbres fracturées. Mais sa blessure aurait pu être encore plus grave sans l'efficacité de son airbag dorsal, alors qu'il était à 109km/h.

La blessure de Matthias Mayer aurait pu être bien pire. Victime d’une grave chute lors de la descente de Val Gardena (Italie) le week-end dernier, avec deux vertèbres fracturées, l’Autrichien pourrait être dans un état encore plus critique à l’heure qu’il est.

Cette semaine, la firme italienne Dainese, qui fabrique du matériel de sécurité, a publié les chiffres relatifs à son accident : en plein milieu du parcours, Mayer est tombé alors qu'il était à 109 km/h, avec une force de 13 G.

Heureusement pour lui, le champion olympique de 25 ans portait un airbag dorsal (D-air), qui lui a empêché de subir des dommages encore plus graves à la cage thoracique. La société essaye de le démontrer dans cette vidéo :

Cette semaine pourtant, le skieur Ted Ligety avait exprimé toute sa colère dans un article sur son compte Facebook, en incriminant notamment l’airbag qui est placé dans le dos, et qui, selon lui, aurait occasionné les deux fractures de Matthias Mayer. 

L'ancien directeur des courses de la Fédération internationale de ski (FIS), Günter Hujara, a lui précisé que les blessures de l'Autrichien n'étaient en aucun cas dues à la présence de la plaque protectrice. Il a ajouté aussi que la FIS allait continuer à soutenir le développement du système D-air afin de garantir la sécurité des athlètes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant