Coupe du monde de foot. Corruption : le juge Garcia démissionne de la Fifa

le
0
Coupe du monde de foot. Corruption : le juge Garcia démissionne de la Fifa
Coupe du monde de foot. Corruption : le juge Garcia démissionne de la Fifa

Le constat dressé par le super-enquêteur américain Michael Garcia est sans espoir. « Aucun enquêteur, aucune commission indépendante (...) ne peut changer la culture d'une organisation», a regretté l''avocat américain au moment d'annoncer sa démission mercredi de son poste de président de la chambre d'instruction du comité d'éthique de la Fifa.

Chargé par la Fifa d'enquêter sur les accusations de corruption au moment de l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar, le juge américain, réputé pour son indépendance, avait rédigé un rapport dont le contenu n'a jamais été rendu public. Il est remis à la Fifa en septembre suscitant alors beaucoup d'attentes.

Au fil des 400 pages, Garcia pointait «des problèmes, sérieux et de grande envergure, dans le processus de candidature et de sélection» de ces Coupes du monde. Favorable à sa publication intégrale, Garcia s'était vu opposé une fin de non recevoir. Pourtant après deux ans d'un travail de fourmis avec une équipe de cinq enquêteurs voyageant à travers le monde, parfois opaque, du football mondial, il avait accumulé beaucoup d'éléments à charge.

«Une portée limitée» selon Eckert

Pour éviter le déballage public, seul une synthèse, rédigée en novembre par le président de l'autre chambre de la commission d'éthique, celle de jugement, Hans-Joachim Eckert , sera réalisée. Et sans surprise, la Fifa conclut qu'il n'y avait pas matière à remettre en cause l'attribution des Mondiaux 2018 et 2022. Des conclusions que l'Américain a immédiatement contesté, parlant d'«omission de pièces». Garcia a alors interjeté appel le 24 novembre, rejeté mardi par la commission de recours de la Fifa.

L'ancien procureur fédéral a semble-t-il trouvé, non pas plus fort que lui, mais en tout cas une personne plus influente que lui dans l'institution qui gère le foot mondial, en la personne de Hans-Joachim Eckert. Ce dernier en charge de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant