Coupe du monde 2014 - Nigeria : Stephen Keshi, la compétence africaine

le
0
Stephen Keshi veut emmener le Nigeria en huitième de finale du Mondial 2014.
Stephen Keshi veut emmener le Nigeria en huitième de finale du Mondial 2014.

Son franc-parler peut déranger, mais Stephen Keshi acquiert petit à petit sa place parmi les très bons entraîneurs du continent africain. Lui qui n'hésite pas à militer pour la préférence aux techniciens africains à la tête des sélections locales a bâti sa renommée en qualifiant le Togo, tout petit pays de 6,6 millions d'habitants, pour la Coupe du monde 2006. Une prouesse qui lui ouvre des portes et lui accorde déjà à l'époque un certain crédit en Afrique. Mais son expérience avec le Mali durant la CAN 2008 sonnera comme un cuisant échec. S'il joue par la suite les intérimaires pour le Togo durant quelque temps, c'est au Nigeria, son pays d'origine, qu'il va s'installer à partir de fin 2011. L'objectif, ramener les Super Eagles en haut de la hiérarchie continentale après que ceux-ci ont été boutés hors de la CAN 2012 avant même le tableau final. Objectif atteint avec le Nigeria Trois ans plus tard, force est de constater que Stephen Keshi a réussi son pari. Vainqueur en 2013 de la troisième Coupe d'Afrique de l'histoire du pays, il parvient derrière à briguer l'un des cinq tickets qualificatifs pour le Mondial 2014 après un ultime barrage remporté face à la surprenante Éthiopie. Pourtant, tout ne se sera pas fait dans la facilité. Après la victoire sur le Burkina Faso (1-0) en finale de la CAN 2013, il remet sa démission au motif de conditions de travail qu'il juge insuffisantes. Les dirigeants locaux sont dans son viseur,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant