Coupe du monde 2014 : la Grèce fière de sa victoire

le
0

Les supporteurs grecs ont laissé éclater leur joie dans les rues mardi soir pour fêter la qualification de leur équipe en huitième de finale.
Les supporteurs grecs ont laissé éclater leur joie dans les rues mardi soir pour fêter la qualification de leur équipe en huitième de finale.

 

Un exploit comparable n'était pas arrivé depuis 2004, lorsque l'équipe grecque avait remporté le Championnat d'Europe en battant le Portugal. La victoire contre la Côte d'Ivoire (2-1) mardi propulse l'équipe hellène, pour la première fois de histoire, en huitième de finale et fait évidemment la une des médias locaux.

Le quotidien de centre droit Kathimerini titre ce mardi : "La Grèce pour la première fois est dans le club des 16 au Mondial". Pour la radio Sport FM, "le dieu est grec" et s'appelle Georges Samarás. "Avec ce penalty - même s'il peut être considéré comme injuste -, justice a été faite, car Samarás est devenu le symbole d'un football qui fait encore des miracles", ajoute un éditorialiste sportif sur le site de la chaîne de radio. "Ce match est de loin la meilleure performance de la Grèce à une Coupe du monde", soutient le journal Naftemboriki. "La chance avait tourné le dos à cette équipe durant quatre-vingt-dix minutes, mais à la fin, elle a fini par lui sourire", commente ce quotidien économique.

Les réactions des hommes politiques grecs ne se sont pas fait attendre longtemps non plus. Antónis Samarás, le Premier ministre, a envoyé un message de félicitations aux joueurs et à leur entraîneur portugais, Fernando Santos : "Vous nous rendez fiers", a-t-il notamment indiqué. Aléxis Tsípras, le leader du parti Syriza (gauche radicale), arrivé en tête aux dernières élections européennes, s'est également...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant