Coupe du monde 2014 - Iran : Carlos Queiroz, l'adjoint devenu calife

le
0
Carlos Queiroz (ici à Téhéran) défendra les couleurs de l'Iran au Mondial 2014.
Carlos Queiroz (ici à Téhéran) défendra les couleurs de l'Iran au Mondial 2014.

Carlos Queiroz est un homme discret. Né au Portugal en 1953, il entame sa carrière d'entraîneur avec les jeunes de l'équipe U20 de son pays, la génération en or des Figo, Rui Costa, Fernando Couto, João Pinto, Paulo Sousa et Vítor Baía qu'il emmena au titre de champion du monde en 1989 et 1991. Cette vague de succès le propulse dès 1991 à la tête de la sélection nationale du Portugal, mais il échoue à qualifier cette équipe pour le Mondial 1994 aux États-Unis. Il quitte alors la Fédération en 1993 pour officier comme coach au Sporting Portugal. Sa saison 1994-1995 est particulièrement réussie puisqu'il fait gagner le club lisboète en Coupe du Portugal et l'emmène à la deuxième place du championnat. Il quitte les Verde e Brancos en 1996 pour partir aux États-Unis entraîner les Red Bulls de New York. Ce sera ensuite le Japon et le club de Nagoya Grampus Eight (1996-1997) où avait exercé peu de temps avant un certain Arsène Wenger, puis les équipes nationales des Émirats arabes unis (1998-1999) et de l'Afrique du Sud (2000-2002). Les louanges d'Alex Ferguson De retour en Europe, il trouve un poste d'entraîneur adjoint à Manchester United en 2002. Son rôle est de seconder le légendaire Alex Ferguson et sa réussite médiatise l'importance de la fonction de coach assistant. Carlos Queiroz apporte sa compétence aux Red Devils pendant cinq saisons (2002-2003, puis 2004-2008). Présent sur le banc lors de la meilleure...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant