Coupe du monde 2014 : Grèce historique, Côte d'Ivoire dramatique

le
0
L'Afrique est décidément maudite en Coupe du monde.
L'Afrique est décidément maudite en Coupe du monde.

La Côte d'Ivoire est maudite en Coupe du monde. Après les guignes liées au tirage au sort de groupes très relevés en 2006 et 2010, les Éléphants ont entretenu la malédiction à ce Mondial 2014 en perdant bêtement 2-1 un match contre une Grèce largement à sa portée. Il y a le 17 novembre 1993 pour les Bleus avec leur défaite au Parc des princes contre la Bulgarie et ce fameux but de Kostadinov. Il y a le 2 juillet 2010 pour le Ghana avec ce penalty raté de Gyan Asamoah. Il existe désormais une date maudite pour la Côte d'Ivoire : le 24 juin 2014, avec ce penalty concédé par Sio en faveur des Hellènes dans les arrêts de jeu.

À l'inverse, la Grèce, elle, est au paradis et se qualifie pour les huitièmes de finale. Elle y rencontrera le Costa Rica pour l'une affiches les plus insolites de l'histoire à ce stade de la compétition. Les joueurs de Fernando Santos constituent certes l'une des équipes les moins transcendantes du tournoi, mais ils ont su profiter du faible niveau de ce groupe C (excepté la Colombie) pour tirer leur épingle du jeu.

Contre les Éléphants, ils ont fait le job et profité de la moindre erreur ivoirienne. Comme celle du milieu de terrain Tioté qui a amené le premier but grec inscrit par Samaris. Ironie du sort, ce dernier était entré à la 12e minute pour pallier la sortie prématurée sur blessure de son coéquipier Koné (qui est lui aussi un joueur grec et non pas ivoirien malgré son patronyme très courant à Abidjan)....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant