Coupe du monde 2014 : face aux États-Unis, le Portugal s'est fait peur !

le
0
La Selecção échappe à une sortie prématurée du Mondial 2014.
La Selecção échappe à une sortie prématurée du Mondial 2014.

Décidément, les États-Unis ne réussissent pas au Portugal. Lors du Mondial 2002, l'équipe américaine avait vaincu 3-2 la Seleçcão pour son premier match du tournoi. Douze ans plus tard, elle récidive presque en tenant en échec 2-2 les coéquipiers de Cristiano Ronaldo dans la moiteur tropicale de Manaus, près de la forêt amazonienne. Les Portugais ont échappé de justesse à l'élimination dès le deuxième match, Varela égalisant dans les arrêts de jeu de la tête après un centre de l'inévitable CR7, auteur d'un bon match.

Pour les joueurs de Paulo Bento, les choses étaient pourtant faciles dès le début de match. À la 5e minute, Nani ouvrait le score pour le Portugal. Le joueur de Manchester United récupérait dans la surface une mauvaise relance de la défense américaine et fusillait Tim Howard du pied droit. Les supporteurs de la Selecção pouvaient alors croire à la résurrection de leur équipe nationale.

La révélation Fabian Johnson

Sauf que, en face, il y avait un client, un gros client, qui avance masqué : c'est l'équipe des États-Unis. Bien préparés physiquement, rodés sur le plan collectif, les Américains ont alors multiplié les assauts sur les cages portugaises. Plusieurs joueurs de la bannière étoilée se sont révélés au cours de cette rencontre. Mention spéciale à l'arrière droit Fabian Johnson, qui évolue en Bundesliga à Hoffenheim. Spontané, généreux et intelligent dans ses appels de balle, ce joueur a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant