Coupe du monde 2014 : et si les Bleus étaient partis en bateau...

le
0
Pendant quatorze jours, l'équipe de France a traversé l'Atlantique en bateau pour rallier l'Uruguay, théâtre de la première Coupe du monde de l'histoire.
Pendant quatorze jours, l'équipe de France a traversé l'Atlantique en bateau pour rallier l'Uruguay, théâtre de la première Coupe du monde de l'histoire.

Imaginez un instant Benzema, Giroud et les joueurs de Didier Descamps obligés de traverser l'Atlantique avant la Coupe du monde. Imaginez les Bleus passer dix jours sur un paquebot pour se rendre dans le pays hôte du Mondial. Certes, il s'agit d'une pure fiction et les Bleus, ce lundi, vont quitter Clairefontaine en avion pour rejoindre leur camp de base, à Ribeirão Preto, au Brésil. Mais l'hypothèse est loin d'être farfelue : il y a 84 ans, les Bleus avaient traversé l'Atlantique en bateau. À l'époque, il s'agissait de rallier l'Uruguay, terre d'accueil de la première Coupe du monde de l'histoire. Une traversée épique de quatorze jours, dont voici le récit. Retrouvez toute l'histoire de la Coupe du monde 1930

Ces joueurs empêchés de partir

En 1930, le Vieux Continent est frappé par les premiers signes de la récession et peu de pays européens se pressent pour être du voyage. Le président de la Fifa, le Français Jules Rimet - considéré plus tard comme "le père de la Coupe du monde" -, s'emploie à convaincre les différentes nations : la Yougoslavie, la Belgique sont du déplacement, comme la Roumanie, à la dernière minute. Le roi Carol, qui vient juste d'être intronisé à Budapest, encourage en effet la sélection à disputer le Mondial et en choisira lui-même les heureux participants.

En France, ce sont les employeurs des joueurs qu'il faut motiver : à cette époque, l'équipe est intégralement constituée d'amateurs qui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant