Coupe du monde 2014 - Croatie : Niko Kovac, le jeune vétéran

le
0
Niko Kovac a longtemps été un joueur de la Bundesliga.
Niko Kovac a longtemps été un joueur de la Bundesliga.

La sagesse n'attend point le nombre des années. La maxime de Don Rodrigue dans Le Cid (Corneille) sied à ravir à Niko Kovac, le sélectionneur croate. Car même si, de tous les coaches présents au Brésil, il porte la lourde stature de rookie - avec son homologue de la Côte d'Ivoire, Sabri Lamouchi (42 ans) -, l'ancien capitaine des Vatreni (83 sélections, 14 buts) n'a rien d'un "bleu". Pilier de l'équipe nationale de Croatie jusqu'à sa retraite internationale en janvier 2009, Niko Kovac jouit depuis cette époque d'une réputation de très gros travailleur. C'est d'ailleurs ce qui a poussé le président de la Fédération croate, Davor Suker, à choisir pour sa sélection nationale l'ancien milieu de terrain du Bayer Leverkusen et du Bayern Munich. Une solution de secours pour un président qui aurait préféré - idéalement - un entraîneur étranger à ce poste. Mais c'était sans compter la démission éclair d'Igor Stimac à la suite à deux défaites en quatre jours en clôture des éliminatoires pour le Mondial 2014 : un revers à domicile dans la "finale" du groupe A contre la Belgique (2-1), puis une claque contre l'Écosse (2-0) dans la foulée. Une défaite face aux Diables rouges qui a fait beaucoup de mal à Igor Stimac et ses hommes. En effet, en cas de victoire, ils auraient pu terminer en tête de leur groupe et ainsi valider d'emblée leur ticket pour la Coupe du monde 2014. Au lieu de cela, ils finissent derrière les Belges, voyant ainsi...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant