Coupe du monde 2014 - Côte d'Ivoire : Sabri Lamouchi, le débutant sous pression

le
0
Sabri Lamouchi a d'ailleurs fait partie des six bannis de 1998.
Sabri Lamouchi a d'ailleurs fait partie des six bannis de 1998.

Il est sous le feu des projecteurs. Sabri Lamouchi, le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, a fort à faire lors de cette Coupe du monde. Plus jeune sélectionneur présent au Brésil avec Niko Kovac, son homologue croate de 42 ans, l'homme qui était passé à côté du Mondial 1998 avec les Bleus (1) vivra de l'intérieur la première Coupe du monde de sa vie avec un arrière-goût amer. En effet, l'ancien joueur d'Auxerre, de Parme ou encore de l'Inter Milan, qui est à la tête des Éléphants ivoiriens depuis mai 2012, risque de vivre sa dernière compétition en tant que sélectionneur de la Côte d'Ivoire. À moins d'un exploit... Celui de hisser le pays en huitième de finale pour sa troisième participation à la Coupe du monde après 2006 et 2010. Un défi réalisable au vu du groupe hérité par les Ivoiriens (Grèce, Colombie, Japon). Mais attention à l'excès de confiance... Étrange parachutage Car Sabri Lamouchi n'est pas un vieux de la vieille sur un banc de touche. Parachuté en mai 2012 à la tête d'une des sélections africaines les plus attendues - composée notamment de Yaya Touré et de Didier Drogba -, l'homme aux 12 capes avec les Bleus succède à François Zahoui, étrangement limogé par la Fédération ivoirienne et qui vient d'amener la Côte d'Ivoire en finale de la Coupe d'Afrique des nations 2012 (défaite contre la Zambie d'Hervé Renard). Une nomination improbable pour le joueur fraîchement retraité trois ans auparavant...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant