Coupe du Monde 2014 : Côte d'Ivoire, la génération dorée en quête d'identité

le
0
La Côte d'Ivoire participe à sa troisième Coupe du monde consécutive.
La Côte d'Ivoire participe à sa troisième Coupe du monde consécutive.

Avec le Mondial 2014, la Côte d'Ivoire emmène sa génération dorée emmenée par Didier Drogba, Salomon Kalou et Yaya Touré qu'on a envie de soutenir et de voir aller au bout de la Coupe du monde. Et pourtant, lors de leurs deux dernières participations, en 2006 et 2010, les Éléphants ont déçu (deux éliminations au premier tour) et manqué de chance en tombant sur deux groupes très relevés. Pour cette troisième entrée en Coupe du Monde, les Ivoiriens n'ont plus d'excuse, le manque d'expérience des gros duels et lesdits "groupes de la mort" sont derrière eux. Sous les ordres de Sabri Lamouchi, on retrouve des joueurs expérimentés habitués des grandes compétitions en club. L'ossature des vice-champions d'Afrique 2012 pullule de trentenaires, à l'image de Kolo Touré (33 ans), de l'inusable capitaine Didier Drogba (36) et de Yaya Touré (31 ans). À leurs côtés, une jeunesse athlétique et pleine d'énergie incarnée par Serge Aurier (21 ans), Gervinho (27 ans) et Wilfried Bony (25 ans), tous préférés à des vétérans comme Emmanuel Eboué et Romaric. La Côte d'Ivoire possède d'excellentes individualités qui se connaissent depuis deux campagnes au Mondial, voire trois, pour certains. Entourés d'une Colombie privée de Falcao, d'une Grèce imprévisible et d'un Japon modeste, les Éléphants auront l'amère impression d'avoir gâché leurs dernières munitions s'ils ne sortent pas des poules. Yaya Touré, champion d'Angleterre avec...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant