Coupe du monde 2014 - Bosnie-Herzégovine : le baptême du feu

le
0
Miralem Pjanic est le maître à jouer de cette sélection bosnienne.
Miralem Pjanic est le maître à jouer de cette sélection bosnienne.

La Bosnie-Herzégovine, l'un des pays les plus pauvres du monde, va découvrir l'univers d'une Coupe du monde à l'occasion de ce Mondial 2014 organisé au Brésil. Il s'agit même de sa première phase finale pour une compétition internationale. Pour la phase des éliminatoires, l'équipe a terminé en tête du groupe 7 de la zone Europe devant la Grèce à la différence de buts. Cette nation est certainement celle qui a le plus pâti, d'un point de vue sportif, de l'éclatement des Balkans. Avant le morcellement de la Yougoslavie en plusieurs pays, la Bosnie-Herzégovine était le principal fournisseur de joueurs pour la sélection nationale dans les années 1980-1990. Les frères Vujovic (Zlatko et Zoran, nés à Sarajevo), Mecha Bazdarevic, Faruk Hadzibegic, Vahid Halilhodzic, Refik Sabanadzovi? (victorieux de la C1 avec l'Étoile rouge contre l'OM) et Safet Susic sont tous d'origine bosnienne et certains ont même été des stars dans le championnat de France. Le dernier cité est désormais sélectionneur de l'équipe nationale, depuis septembre 2009. La Bosnie-Herzégovine est dans le groupe F en compagnie de l'Argentine (premier match), l'Iran et le Nigeria. Le groupe est constitué de vrais talents individuels comme Pjanic (ancien joueur de Metz et de l'OL) qui a fait une superbe saison avec la Roma. On peut aussi citer Edin Dzeko, champion d'Angleterre cette année avec Manchester City. Les 23 joueurs retenus pour le Mondial 2014Gardiens :...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant