Coupe du monde 2014 : au Maracanã, la Roja sort humiliée et éliminée !

le
0
La détresse d'Iker Casillas est à l'image de la sélection espagnole. La défaite (2-0) face au Chili les condamne déjà, eux qui avaient remporté le Mondial en 2010.
La détresse d'Iker Casillas est à l'image de la sélection espagnole. La défaite (2-0) face au Chili les condamne déjà, eux qui avaient remporté le Mondial en 2010.

Ce soir au Maracanã, le temple du football, la grande Espagne du football n'est plus. La Roja a concédé sa deuxième défaite du Mondial face au Chili (2-0). Une défaite qui, additionnée au succès des Pays-Bas une heure plus tôt (3-2 contre l'Australie), équivaut à une élimination de la compétition. Un séisme de l'autre côté des Pyrénées qui rappelle aux fans de football français l'agonie des Bleus en 2002. Quatre ans après le sacre de 1998, l'équipe de France avait aussi sombré. Mais à l'époque, la grande star, Zinédine Zidane, était blessée. Ce mercredi soir, toutes les stars espagnoles étaient, sur le papier, en pleine possession de leurs moyens. Mais face au Chili, dont Del Bosque disait qu'il fallait se méfier dès le tirage au sort, ça n'a décidément pas suffi. Intenable Sánchez L'agonie espagnole a débuté dès la première minute avec une offensive menée par Sánchez pour Jara. Vingt minutes plus tard, Vargas concrétisera le bon début de match de l'autre Roja, surnom également de la sélection chilienne : lancé par Sánchez - intenable en première mi-temps -, l'attaquant chilien trompe Casillas au point de pénalty (20e). À l'image des tentatives non cadrées de Xavi Alonso (13e, 23e) ou de celles de Diego Costa captées par Bravo (20e, 38e), les champions du monde en titre peinent à trouver la faille. La défense, elle, est apathique, comme le montre le manque de réaction des Espagnols sur le coup franc de Sánchez boxé...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant